Skip to content Skip to left sidebar Skip to footer

Situation Géographique

Située sur la rive droite de la Seine à 10 kilomètres en aval des Andelys et 5 kilomètres en amont de Saint-Pierre du Vauvray. La commune de Muids tient son nom soit de « MUI » futaille de 300 litres ou de « MODIUS » boisseau d’une contenance de 8,75 litres.
Muids a été crée il y a 6 ou 7000 an par des peuples sédentaires d’agriculteurs et d’éleveurs.
Des haches polies et autres vestiges mérovingiens et gallo-romains ont été découverts.
C’est un village de 871 habitants (source INSEE 2017). D’un point à l’autre, le territoire de la commune fait plus de 7 kilomètres et les habitations du village s’étirent le long de la Seine sur environ 4 kilomètres, coquet doté de plusieurs maisons bourgeoises, parmi celles-ci,  on peut noter que des hommes illustres comme Henri Rabaud, Thierry De Martel, Tristan Bernard, René de Maupéou,  pour les plus connues les ont habité.

La plage

La plage de Muids

L’église Saint-Hilaire

Eglise de Muids

Le Chœur date du 12e siècle et est flanqué d’une tour clocher du 13e. A l’ouest, nef terminée par un pignon occidental à deux tourelles, reconstruite en 1862 dans le style néo-roman par l’architecte Simon.

La série des huit vitraux de Décorchemont, réalisée entre 1949 et 1955, occupe quatre travées ouest de la nef. Une partie traite de la vie de Saint-Hilaire, une autre illustre des paraboles, l’ensemble sous forme de scènes aux paysages denses.

Le 15 Novembre 2009. Après cinq années de fermeture et une année de travaux, l’église Saint-hilaire a réouvert ses portes. Après 2 mois de  dur labeur, les bénévoles ont vu leurs efforts récompensés puisque après l’astiquage de meubles, des cuivres, et d’autres encore, les portes de l’église se sont réouvertes.  Monseigneur Nourrichard, Evêque d’Evreux, les pères Baltazar et Henri, le Diacre Guy ont co-célébrés la messe de réouverture devant les fidèles venus en grand nombre assister à l’évènement.

Le château

le Château de Muids

Le moulin

le moulin de Muids

Ancien moulin à eau du XVIIIe siècle.
 
Il est mentionné dès le XIIe siècle.
 
Construit en pans de bois, le moulin de Muids repose sur deux murs de pierre de taille enjambant un bras de Seine. Le mécanisme dît « à roue pendante » est constitué d’un cadre mobile qui permet de descendre la roue pour la mettre à flot quelle que soit la hauteur du fleuve. Avec le moulin d’Andé, c’est le dernier exemple en Europe de ce type de moulin qui était très répandu dans la région notamment sur les arches des ponts sur la Seine.