Skip to content Skip to left sidebar Skip to right sidebar Skip to footer

Aérodrome d’Etrépagny – Gisors

Vous trouverez ci dessous les liens vers le compte rendu de la dernière AG du syndicat de l’Aérodrome dont Muids fait parti avec 43 autres communes ainsi que son compte de résultat.

L’Aéroclub

ICI le lien vers le site de l’Aéroclub du Vexin

Pour les jeunes du lycée Jean-Moulin des Andelys, il existe une convention avec la possibilité de passer le brevet d’initiation aéronautique (BIA) renseignez-vous auprès du lycée.

Le Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA) est un diplôme de l’Education Nationale. Il valide un niveau d’initiation à la culture scientifique et technique dans le domaine de l’aéronautique et du spatial. Le BIA est une bonne voie d’entrée pour découvrir toute la richesse de ce monde, où se mêlent, la passion, la technique, l’exploit, la rigueur, l’innovation, l’histoire.

S’il n’y a pas d’âge pour le présenter, certains savoirs en mathématique et physique qui sont du niveau de troisième permettent de mieux appréhender le programme.

L’examen

L’examen, organisé par les académies, se déroule chaque année vers la mi-mai. Il prend la forme d’un QCM de 100 questions qui portent sur cinq thèmes (20 points par thème) :

  • Météorologie et aérologie
  • Aérodynamique, aérostatique et principes du vol
  • Étude des aéronefs et des engins spatiaux
  • Navigation, réglementation, sécurité des vols
  • Histoire et culture de l’aéronautique et du spatial

Et une épreuve facultative écrite d’anglais.

Histoire de l’aérodrome d’Etrépagny – Gisors

L’aérodrome a été créé en 1935, à la grande époque de l’aviation populaire, par Monsieur Karl BARDOUX, alors directeur de l’usine d’Etrépagny de la Générale sucrière, devenue depuis St. Louis Sucre.

Le 3 juin 1935, cet aérodrome est ouvert à la circulation aérienne, sous le nom d’aérodrome ETREPAGNY-BEZU.
En 1939, à la déclaration de la deuxième guerre Mondiale, l’autorité militaire le réquisitionne et utilise les terrains voisins jusqu’à la route de la Broche pour disposer d’une surface suffisante.

En 1941, tous les terrains sont remis en culture.

En octobre 1945, l’aérodrome est ouvert de nouveau à la circulation aérienne avec l’aire d’atterrissage dont il disposait en 1935.

En 1946, à la demande du Ministre de l’Air, un syndicat intercommunal de l’arrondissement des Andelvs est créé afin d’exploiter l’aérodrome. Cependant, c’est sous l’impulsion de monsieur René Tomasini, Maire des Andelys et député à l’Assemblée Nationale, que le syndicat prend forme : 27 communes participent alors à sa création.

Le syndicat loue alors les terrains de l’aérodrome et donne un droit d’usage à l’Aéro-club du Vexin. Les ressources du Syndicat proviennent alors de la participation financière des communes, de la contribution de l’Aéro-club du Vexin, d’une association d’Aéro-modelisme ainsi que d’un droit de pacage.

En juillet 1968, le titre du syndicat est modifié afin de devenir le syndicat intercommunal de
l’aérodrome d’Etrépagny – Gisors : on enregistre alors l’adhésion de 12 nouvelles communes.
Le 5 mai 1986 et le 23 juin 1996 un meeting aérien est organisé par l’Aéro-Club.

En 1998 et 1999, deux communes supplémentaires demandent leur adhésion.

En. mars 1999, la société St-Louis Sucre décide de mettre en vente le terrain d’aviation qui était,
jusqu’ici loué par le syndicat. Ce dernier n’a alors que deux possibilités : acheter le terrain ou voir
disparaître l’aérodrome. Au cours de l’Assemblée Générale du 18 mars de la même année, les délégués décident de conserver l’aérodrome d’acheter le terrain. “Ce dernier, est acheté grâce a un emprunt de 80 798 € le 15 juillet 1999.

Le 17 octobre 2006, une convention d’utilisation de l’aérodrome entre le syndicat de l’Aérodrome, l’Aéro-Club du Vexin et le Club Modéliste du Vexin est signée pour une durée de 99 ans.
Le 2 septembre 2008, une autre convention avec les propriétaires du nouvel hangar est signée.
En 2011, le schéma départemental est refusé par les communes faisant partie du syndicat.
En 2014, les remboursements de l’emprunt arrivent a leurs fins.
En 2015, des travaux sont effectués afin que la piste soit mise en conformité.
En 2017, la peinture du hangar ainsi que le parking sont refaits.
En 2019, la commune des Andelys retire son adhésion au syndicat
(Arrêté inter préfectoral du 12 mars 2020)
Le Syndicat est constitué actuellement de 43 communes